25 janvier 2008

Fin du Grenelle de l’insertion : « Il est interdit de ne pas insérer »

Fondation-LFDE-logo-fondation

Ainsi se résument les directives prises par Martin Hirsch et les différents groupes de travail qui l’ont entouré durant 6 mois.
Le Grenelle de l’Insertion s’est achevé le 27 mai 2008 sur la rédaction d’une feuille de route comportant treize principes, douze chantiers et trente et une propositions.

(Pour plus de détails sur le rapport final.)

Parmi les mesures phares, la création d’un revenu de solidarité active (RSA) qui permet à un chômeur de ne pas faire diminuer son revenu lorsqu’il reprend le travail et la création d’un contrat unique d’insertion avec une possibilité de temps plein (jusque là limité à 26h/semaine).

Les acteurs du Grenelle ont aussi mis l’accent sur la nécessité d’un rapprochement entre entreprises d’insertion et entreprises « classiques », : un guide « Entreprise et insertion : Collaborer et coproduire sur le territoire », a été réalisé en partenariat avec le Medef ainsi qu’une campagne de communication présentant les structures d’insertion comme partenaires économiques à part entière.

Pour plus de renseignements : www.grenelle-insertion.fr

Martin Hirsch au Grenelle de l’insertion

Nos 5 dernières actualités

Share This