MJT-logo-fondation

19 mai 2016

L’ouverture sociale, un enjeu prioritaire pour la Conférence des Grandes Ecoles

Jeudi 12 mai, la Conférence des Grandes Ecoles a réuni plusieurs centaines de représentants des grandes écoles, des classes préparatoires, d’associations, d’étudiants et de parents d’élèves, à l’ISC Paris, à l’occasion d’un colloque sur le thème « Enseignement supérieur : quelles attentes de la société ? ».

Les intervenants – parmi lesquels Anne-Lucie Wack, Présidente de la Conférence des Grandes Ecoles, Thierry Mandon, Secrétaire Général à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche et Jean Pisani-Ferry, Commissaire Général de France Stratégie – se sont tous accordés sur le fait que les freins pour accéder aux grandes écoles demeurent importants pour les élèves issus de milieux modestes.

Au premier rang de ces obstacles, on trouve l’autocensure et le manque d’information : 52% des parents qui ne souhaitent pas que leur enfant intègre une classe prépa pensent que cela est trop cher… alors que 90% des prépas sont publiques. Autre chiffre éloquent : seulement 50% des 16-20 ans pensent que le niveau scolaire et intellectuel requis pour entrer dans une grande école est accessible (étude TNS-Sofres – mars 2016).

A sa modeste échelle, les Maisons des Jeunes Talents participent à la lutte contre ces préjugés : en 2016, ce sont 16 « anciennes » qui sont intervenues auprès de 380 élèves de Première et de Terminale, issus de milieux modestes pour la plupart, pour prouver que « la prépa est accessible à tous ! ».

Nos 5 dernières actualités

Share This