16 mai 2017

Fondation de France : point sur l’expérimentation « Territoires Zéro Chômeur de longue durée »

 

Le 17 mai, la Fondation de France a invité ses fondations abritées à faire le point sur une expérimentation portée depuis 2011 par ATD Quart Monde, votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale et le Sénat en février 2016 et lancée à partir de novembre 2016 sur 10 territoires en France, avec le concours d’un fonds d’expérimentation.

De quoi s’agit-il ? De lutter contre le chômage de longue durée sur le fondement de 3 constats simples, comme l’a rappelé Patrick Valentin, initiateur du projet  :

  1. « Personne n’est inemployable : les personnes durablement privées d’emploi ont des compétences »
  2. « Ce n’est pas le travail qui manque : de nombreux besoins ne sont pas satisfaits ».
  3. « Ce n’est pas l’argent qui manque puisque le chômage de longue durée entraîne de nombreuses dépenses et manques à gagner pris en charge par la collectivité ».

La réponse à ces constats est contenue dans l’EBE, l’Entreprise à But d’Emploi, qui, après une rencontre avec les personnes privées d’emploi et l’identification des travaux utiles sur le territoire concerné, se met en place pour connecter les deux. Les activités visées (entretien des espaces verts, services à la personne, recyclage, bucheronnage…) ne concurrencent pas les entreprises avoisinantes. Les salariés sont embauchés en CDI, au SMIC,  sans aucune sélection si ce n’est leur motivation pour la démarche.

L’expérimentation sera menée pendant 5 ans, jusqu’en 2021. Souhaitons que l’évaluation à terme conduise à la généralisation de ce dispositif vertueux qui redirige les coûts et les manques à gagner de la privation d’emploi  (36 milliards d’euros chaque année!) vers des emplois manquants.

Nos 5 dernières actualités

Share This