8 décembre 2017

Comment aligner la politique d’investissement et la mission sociétale d’une fondation ?

C’est la question à laquelle la Fondation de France a proposé de répondre lors de son « Atelier Fondateurs » du 15 novembre.

La plupart des fondations, comme les fonds de dotation, sont confrontées dans la gestion de leurs actifs à l’arbitrage entre la rentabilité du placement financier et son utilité sociale ou environnementale.

Au croisement de ces deux notions, l’ « impact investing » ou investissement à impact sociétal positif, affirme que la gestion financière ne doit pas seulement procurer des revenus mais également contribuer à un changement positif de la société en finançant des besoins non adressés par les circuits financiers traditionnels.

Les fondations peuvent ainsi décider d’investir, par exemple, une partie de leurs actifs dans des entreprises et des structures non cotées à fort impact sociétal. Une bonne façon pour les fondations de concilier leur gestion financière et leur mission philanthropique !

Toutefois, ces actifs sont souvent moins liquides et plus risqués, avec notamment un risque de perte en capital non négligeable. Cette démarche doit donc être mise en œuvre avec une grande précaution.

 

Nos 5 dernières actualités

Share This